Le dispensaire de Bolde Phediche du Haut (Mahuré)

Les étapes du projet

Le Népal manque d’infrastructures, notamment dans ses zones rurales. L’éducation est une priorité nationale, mais d’autres services ont un retard de développement faute de moyens financiers que ce soit de l’état ou des comités locaux de développement.

Pourtant, les jeunes générations népalaises lancent des projets de développement de services en cherchant des financements alternatifs ou des compléments de financement auprès d’ONG ou d’associations telles que ICEH.

C’est ainsi que des amis népalais nous ont sollicité pour participer à la construction d’un dispensaire annexe dans la zone montagneuse du village de Bolde Phediche situé 50 km au sud-est de Katmandu. Un dispensaire existe déjà dans cette grande commune, mais il est situé à plusieurs heures de marche du projet actuel et il est peu accessible pendant la mousson.

Après étude de la faisabilité du projet, ICEH s’est engagé en 2019 à participer à son financement pendant 3 ans. Le projet est porté par le comité local de développement et bénéficie de l’aide de plusieurs sponsors associatifs en plus de ICEH.

Fin 2019, l’infrastructure du dispensaire sort peu à peu de terre. Le dispensaire aurait dû être en service début 2021, mais la pandémie Covid 19 qui a aussi frappé le Népal a retardé les travaux. En janvier 2021 les bâtiments sont néanmoins achevés mais il faut maintenant installer le mobilier et les équipements médicaux. ICEH va fournir une partie de ce matériel en plus de sa participation financière. L’état népalais interviendra ensuite en mettant du personnel médical à disposition du dispensaire.

Don défiscalisable  hauteur de 66 % 

octobre

2019

décembre 2019

2018 : le comité de développement de Bolde Phediche lance le projet et recherche des financements.

Avril 2019 : les travaux de terrassement commencent

Juillet 2019 : ICEH rentre dans le financement du projet avec une contribution de 3 500 € sur 3 ans.

Décembre 2019 : le gros œuvre est bien avancé.

décembre 2020

Juillet 2020 : mousson et Covid. Les travaux sont interrompus

Janvier 2021 : les travaux ont repris à l'automne. Les bâtiments sont achevés.

 

Prochaine étape : aménagements intérieur et matériel médical. En plus de sa contribution initiale ICEH fournira du matériel médical et para-médical