Les étapes du projet

2015

 

2016

  • Septembre : la mousson n'a pas réactivé les sources, les habitants de Vittey contactent ICEH

  • Octobre : après une visite du site, ICEH décide de financer une étude pour un projet d'alimentation d'eau potable

  • Novembre : début de l'étude par la société Peak Power de Katmandu

 

2017

  • Février : ICEH fournit 13 réservoirs de 500 litres pour le stockage provisoire de l'eau remontée depuis la nouvelle source

  • Mars : la société Peak Power remet son rapport

  • Avril : élaboration d'un premier budget, début des recherches de financement.

 

2018 - 2019

  • Recherche de financements

  • Appels d'offres et devis

 

2020

  • Août : début de l'achat des matériaux

  • Octobre : début des travaux de génie civil (captage et réservoirs de stockage)

  • Décembre : lancement de l'opération de financement participatif

 

2021

De l'eau potable pour Vittey

En avril et mai 2015, Vittey, petit hameau agricole de la commune de Kiji Demba, est frappé par deux tremblements de terre qui font d’énormes dégâts et beaucoup de victimes au Népal.

 

Ici, pas de victimes, seulement quelques maisons et des granges écroulées, mais le malheur frappe un peu plus tard : les sources d’eau potable qui alimentent le village tarissent progressivement puis ne coulent plus suite à des glissements dans les couches géologiques. L’eau potable est rare dans ces régions agricoles de moyenne montagne et cette disparition est catastrophique pour les 215 habitants de Vittey et leur bétail.

Il existe une autre source, mais au fond d’un ravin, un kilomètre plus loin et 250 mètres plus bas que des habitations. Pourtant, il n’y a pas d’autre solution. Ainsi, depuis 2015, adultes, enfants et mules vont chercher l’eau potable au fond du ravin. Pour les besoins agricoles les habitants réfléchissent à des projets de stockage des eaux de la mousson. Cette situation précaire ne peut pas durer longtemps et va conduire inévitablement à un exode rural, probablement vers les villes.

Népal_05_-_035.JPG

Fin 2016, ICEH est contacté par un collectif d’habitants de Kiji Demba qui regroupe plusieurs hameaux dont Vittey. Nous allons sur place pour faire un état des lieux avec le collectif et estimer les besoins de la population. Nous faisons ensuite réaliser une étude de détail par un bureau d’étude népalais spécialisé dans les pompages.

La solution retenue consiste à capter l’eau au fond du ravin, la pomper et la remonter au-dessus du hameau puis l’écouler ensuite vers des réservoirs de distribution. Le hameau n'étant pas électrifié il faudra produire l'énergie au moyen d'une mini centrale solaire. Le coût total des travaux atteint 56 200 €.

Pour achever le financement des travaux nous avons lancé fin 2020 une campagne de dons via la plateforme Hello Asso

Les dons sont défiscalisables à hauteur de 66 %. Pour tout renseignement sur cette opération, contactez Marie Claude Guillot : guillotmari@orange.fr  -  06 33 51 22 49